Urgences – Carcassone

Voici les évaluations des stages des semestres précédents aux urgences de Carcassone :

Eté 2020

Evaluation 1

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 9

Organisation du stage : Organisation sous forme de 3 lignes de garde
– 2 internes qui font 24h 9h-9h (les demis gardes sont possibles si vous préférez)
– 1 interne qui fait 9h-19h de Smur, et qui aide aux urgences sur la filière courte quand il n’est pas en sortie.

En théorie 2 zones de 4-5 box avec 1 SAUV pour chaque zone, zone 1 filière longue et zone 2 filière courte, chaque interne a une zone attribuée avec un infirmier dédié.
En pratique, on prend les entrées comme elles arrivent.

En moyenne on dort 3-4h par nuit.

Encadrement clinique : 7

Commentaires : Il y a des chefs très présents qui reviennent carrément voir les patients avec nous, d’autres qui poussent un peu moins l’encadrement mais ils sont toujours dispo si on a besoin.
Globalement tout le monde nous fait confiance, si on est sur de notre prise en charge ils passent pas derrière, ils vérifient juste avec nous ce qu’on a prescrit.
Il y a pas beaucoup de protocoles et souvent les chefs ont leur propre prise en charge donc parfois c’est un peu embêtant quand on prend l’habitude de faire d’une certaine façon et qu’avec un autre chef on doit faire différemment.
Globalement on est très autonome et c’est top! La nuit on est rarement tout seul et pareil les chefs insistent bien pour qu’on les appelle au moindre problème et ils viennent rapidement.

Encadrement pédagogique : 7

Commentaires : On a eu beaucoup (un peu trop) de petits cours au début du semestre, certains utiles d’autres moins, parfois un peu trop théoriques et pas assez pratiques à mon goût mais globalement beaucoup plus que le semestre d avant
En septembre on doit faire chacun un petit topo sur un sujet de notre choix avec power point et présentation de 15min.

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Avec le covid il y avait environ 100 passage par 24h, ça remonte un peu maintenant à 120 passages.
Le ressenti dépend vraiment de l’équipe avec qui on est , quand on a un MAO efficace et des chefs motivés ça passe tout seul, on a 2-3 patients à gérer en même temps et c’est tranquille, quand les chefs sont moins motivés et le MAO moins sélectifs on arrête pas de la journée et on peut se retrouver facilement avec 5 patients à gérer en même temps ce qui peut parfois faire beaucoup.
Le ressenti est très très chef dépendant

Organisation des gardes : 6,5 gardes par mois + 10 smur sur le semestre environ
Respect systématique des repos de garde
Pas d’appel dans les étages

Facilité pour prendre les congés : 3

Respect de la libération pour les cours : 8

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : – beaucoup d’autonomie, stage formateur
– bon encadrement
– les 24h libèrent beaucoup de temps libre
– équipe paramed très sympa , chefs globalement très cools aussi
– bon plateau technique pour une périph
– le salaire 😉
– proche de Toulouse
– la cité

Points faibles du stage : – A 9 c’est quasi impossible d’échanger une garde, donc pensez bien à poser vos indispo si vous voulez être sûr d’avoir vos vacances
– communication compliquée avec les radiologues (globalement avec les autres spé ça se passe très bien )
– hormis la cité la ville est vraiment morte mais y a des trucs sympas à faire autour

Note du stage : 9

Évaluation générale du stage : Stage vraiment top que je recommande +++ c’était mon premier choix et je ne regrette absolument pas !
A faire plutôt l’été je pense, en espérant que l’été prochain le covid n’empêchera pas le festival et le feu d’artifice qui ont été malheureusement annulés cette année

[collapse]
Evaluation 2

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 9

Organisation du stage : Fonctionne par gardes de 24h (début 9h), avec 7 en moyenne par mois ce qui laisse pas mal de temps libre.
Il y’a 2 internes par gardes et 4 chefs (un MAO, un médecin aux urgences et 2 SMUR qui sortent si il y’a un sortie).
On retrouve un secteur long de 4 lits, un secteur court de 5 lits, 2 SAUV et 12 brancards d’attente qu’on remplit quand tous les box sont libres.
Il y’a 3 zones : Z1 = secteur long + SAUV 1 / Z2 = secteur court + SAUV 2 / Z3 = brancard en attente. En théorie un interne est affilié sur la Z1 et l’autre sur la Z2 et on prend au tout venant les patients sur la Z3. En pratique on s’arrange pas mal entre nous si l’autre est surchargé.
Un service UHCD, 2 unités SMUR.
Spés joignable 24h/24, pour certaines spés on appelle souvent le CHU de Toulouse ou de Montpellier.
La nouveauté de notre stage : des gardes SMUR (9-19h), en moyenne 10 sur l’ensemble du semestre. En théorie hyper cool car juste pour nous former et voir des pathologies différentes. En pratique assez déçu car très peu de sorties et la plupart pas très intéressante (mais bon je suis assez mal tombé j’imagine car certains jours ça n’arrête pas de sortir).
Chambres de garde propre individuelle pour les 2 internes à proximité dans le bâtiment.

Encadrement clinique : 7

Commentaires : On ne peut pas faire sortir un patient des urgences sans le faire seniorisés même la nuit. Dans tous les cas tous les seniors sont disponibles dès qu’on a un souci sur un patient, même si certains sont plus investis que d’autres et que certains nous laisse pas mal nous débrouiller (ça reste une minorité).
On reste super autonome néanmoins.
Respect des recos dans l’ensemble même si certains vieux chefs ont du mal à entendre que les recos bougent ++
Y’a des classeurs avec des protocoles, jamais vu personne les utiliser.

Encadrement pédagogique : 9

Commentaires : Une vingtaine de cours de 2h environ organisés au début du stage (certains valent plus le détour que d’autres..)
Avec le COVID ils avait arrêtés les topos mais là ils vont reprendre à partir de septembre.

Relation avec l’équipe paramédicale : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Les gardes fluctuent ++
En moyenne entre 100 et 140 passages par jour. Tout dépend du MAO et de l’équipe qu’on a. Ça peut être infernal comme très tranquille.
Dans l’ensemble ça reste globalement tranquille. On coupe souvent vers 1h ce qui laisse 4h de sommeil à chaque interne.

Organisation des gardes : 7- 8 gardes de 24h par mois.
Respect du repos compensateur.
On ne gère pas l’UHCD, il y’a un médecin la journée. Il faut juste faire les ordonnances pour un patient qu’on hospitalise après 18h, on peut être appelé la nuit s’il y’a un souci mais c’est rare.
Pas de garde d’étage. Idem il faut juste faire les ordonnances après 18h si on les hospitalise sauf pour la réa et l’USIC.

Facilité pour prendre les congés : 8

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : – Équipe médicale et paramédicale super cool et avenante. Pas mal de chefs jeunes très recos et hyper stimulant.
– Gardes de 24h ce qui laisse beaucoup de temps libre
– Pathologies variés dont pédiatrie
– Pas mal de gestes (suture, plâtre, réduction de luxation d’épaule, cystocatheter, ponction pleurale, échographie…)

Points faibles du stage : – Certains chefs qui ne sont pas trop efficace du coup les gardes peuvent être longues parfois.
– Pas de gynéco (urgence gynécologique dans le service de gynéco)
– Les repas compris sont des plateaux patients (c’est un défaut)

Note du stage : 9

Évaluation générale du stage : Très bon stage et très formateur avec beaucoup de gestes. Les seniors sont vraiment là pour nous aider et à apprendre et à progresser.
Et Carcassonne l’été c’est vraiment super sympa il y’a plein d’activité (la cité, randonnée, lacs, la mer à 1h etc..)

[collapse]

Evaluation 3

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 9

Organisation du stage : Gardes de 24 h + journées (9-19 h) en SMUR
Si on fait le calcul ça revient à environ 40 h de travail par semaine. Globalement on peut s’organiser pour répartir le travail de manière équitable ou au contraire avoir des semaines chargées et des semaines tranquilles (voir sans gardes).
Il y a aussi la possibilité de s’organiser en séparant nuits et journées si l’on préfère ce fonctionnement.

Encadrement clinique : 8

Commentaires : Normalement tous les dossiers doivent être séniorisés. L’encadrement est donc bon et la plupart des chefs nous demandent de les réveiller au moindre problème ou questionnement durant la nuit. Les patients ne sont pas attribués à un chef en particulier ce qui laisse le choix à l’interne de choisir le senior responsable de ses patients. Point positif car certains seniors n’ont pas le même niveau d’implication dans l’encadrement et dans la prise en charge du patient…

Encadrement pédagogique : 9

Commentaires : Le premier mois on a eu énormément de cours sur des sujets assez variés. On doit aussi présenter un cas clinique avec synthèse des recommandations dans le semestre. Les médecins responsables de la pédagogie sont très investis et accessibles (groupe whatsapp avec la promo). Pendant les gardes beaucoup de médecins prennent le temps d’expliquer les prises en charge ou les gestes techniques si nécessaire. Les responsables ont insisté plusieurs fois sur la possibilité de rajouter un cours si besoin, de ne pas hésiter à leur parler des problèmes rencontrés.

Relation avec l’équipe paramédicale : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : En travaillant par créneaux de 24 h le rythme est intense, il devient difficile lorsqu’on en enchaine plusieurs (je déconseille de dépasser 3). En général on coupe la nuit avec le co-interne ce qui permet de libérer entre 2 et 5 h de sommeil (pour les chanceux). Les journées sont très variables, on compte généralement entre 80 et 130 passages. Sur les 4 médecins 2 sont affecté au SMUR, 1 est affecté en médecin d’accueil et le 4 ème est posté aux urgences. Si les sorties SMUR sont nombreuses la journée peut très vite devenir compliquée à cause du manque de sénior. Le principal avantage du médecin d’accueil, poste crée depuis le Covid, est qu’il permet d’écarter toutes les consultations ne relevant pas des urgences. Au final on se retrouve donc avec une véritable pratique de la médecine d’urgence et on rencontre de nombreuses pathologies aigues durant le stage. Le service possède une dizaine de BOX avec 2 SAUV, possibilité de gérer les entrées des SAUV si on le souhaite. Les journées SMUR sont souvent calmes (1 à 2 sorties en moyenne), en général on va aider aux urgences et on fait des gestes si on le souhaite (pose de perf, gazo, sonde urianire…etc).

Organisation des gardes : Environ 6 à 7 gardes par mois + 2 journées SMUR. Respect du repos compensateur, fin de garde entre 00 h et 1 h si séminaire le lendemain.

Facilité pour prendre les congés : 8

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 9

Points forts du stage : – Garde de 24 h : libère du temps
– Équipe pédagogique investie et à l’écoute
– Bon encadrement clinique et surtout pédagogique
– Possibilité de sortir en SMUR
– Pas de gardes d’étages
– Très belle ville, beaucoup d’activités sympas dans la région
– Proximité de Toulouse (la majorité des internes y ont gardé leur logement en plus de celui de l’internat)
– Présence d’un internat et de plusieurs colocations en ville fournies par l’hôpital (dont une maison avec piscine !!!!)

Points faibles du stage : – Certains chefs qui font tout pour ne pas travailler … parmi eux 1 ou 2 séniors vraiment pas agréables…
– Rythme intense quand on commence à enchainer les gardes
– Journées SMUR parfois sans sorties : l’interne se retrouve aux urgences à travailler comme les autres… nécessité de définir l’objectif pédagogique de ces journées et le rôle de l’interne quand il ne sort pas en SMUR

Note du stage : 8

Évaluation générale du stage : Je recommande ce stage qui présente de nombreux points positifs.

[collapse]

Evaluation 4

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 9

Organisation du stage : 2 internes par jour en 24h, 9h-9h (possibilité de réaliser des demi gardes de 12h, selon vos souhaits) + 1 interne SMUR en semaine 9h-19h.
La 3eme ligne SMUR est la petite nouveauté de ce semestre, à la base crée pour faire du SMUR, des gestes et de la pédiatrie.
En moyenne 2 gardes de 24h par semaine, et 10 gardes SMUR sur le semestre
Le service se compose plutôt en 2 secteurs, filière longue (4lits) et filière courte (5lits), 2 box SAUV, et 12 brancards ou on installe les patients si tous les box sont pleins.
Nous avons par jour : 1 Médecin d’accueil, 2 médecins SMUR, 1 médecin urg, et 1 médecin à l’UHCD
les spécialistes restent très globalement accessibles, ainsi que les radiologues

Encadrement clinique : 8

Commentaires : Tous les dossiers doivent être seniorisés avant leur sortie.
Concernant l’encadrement c’est assez chef dépendant, certains très impliqués, d’autres beaucoup moins. Mais ils restent tout de même tous très accessibles si on a besoin de leur avis.
Nous sommes globalement très autonomes, c’est très plaisant !
La nuit, nous sommes rarement seul, les chefs restent avec nous. Ils se couchent environ 1h avant nous, et si besoin ne pas hésiter à les appeler, ils viennent au moindre souci !

Encadrement pédagogique : 8

Commentaires : Beaucoup de cours réalisés au début du semestre, certains très formateurs, d’autres un peu trop théoriques. Mais c’est quand même très agréable de voir leur implication dans l’encadrement pédagogique.
Nous devons également réaliser un petit topo d’environ 15min à la fin du semestre, sur un sujet de notre choix avec présentation power point

Médecins très dispos, ne pas hésiter à leur faire part de vos ressentis, des choses à améliorer, des sujets que vous aimeriez aborder en cours
Un groupe WhatsApp nous permet de communiquer entre internes et les médecins responsables de notre pédagogie, vraiment chouette

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Environ 90-130 passages par jour,
le ressenti dépend vraiment de l’équipe avec qui on est. Certains chefs moins efficaces que d’autres.
En moyenne nous avons 3 patients en même temps, ce qui peut être doublé de temps en temps mais ça reste rare.
Le Médecin d’accueil MAO (instauré depuis le COVID) permet de filtrer, il fait tout ce qui est médecine générale, et ne fait rentrer dans les urgences que les patients qui relèvent de la filière longue.
En globalité les gardes se passent bien
La nuit on coupe avec notre co-interne, ce qui nous permet de dormir en moyenne 4h.
Les journées SMUR très variable, parfois zéro sorties… donc on reste dans le service et on bosse comme d’habitude, et parfois 3-4 sorties.

Organisation des gardes : En moyenne 2 gardes de 24h par semaine + 10 gardes smur sur le semestre
respect du repos compensateur
Les vieilles de cours, nous nous couchons vers minuit-1h

Facilité pour prendre les congés : 8

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 9

Points forts du stage : -Bonne ambiance dans le service (médicale et paraméd)
-Autonomie
-seniors jeunes, dynamiques, investis pour nous
-garde de 24h, libère du temps
-salaire
-Bon encadrement général
-possibilité de sorties SMUR
-pas de gardes d’étages

Points faibles du stage : -certains chefs un peu feignants, mais comme partout
-les sorties SMUR, parfois aucunes sorties et on se retrouve à bosser comme les autres…
REVOIR L’OBJECTIF PEDAGOGIQUE DE CETTE 3eme LIGNE

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : Très bon stage, très formateur, je recommande sans hésiter !

[collapse]

Evaluation 5

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 9

Organisation du stage : environ 7 gardes de 24 heures par mois 9h-9h + 2 gardes SMUR 9-19h par mois
2 lignes de gardes 24h 7/7j et 1 ligne de garde SMUR du lundi au vendredi
9 box d’urgences + 2 SAUV
UHCD qui n’est pas gérée par les internes
Antenne SMUR avec deux équipes SMUR
4 médecins journées et 4 la nuit (parfois seulement 3 la nuit)
1 MAO, 1 médecin Urgence et 2 médecins SMUR

Gestion du planning par les internes, mais pas possibilité de poser des congés payés, seulement de regrouper ses gardes

Possibilité de couper la nuit en deux pour dormir un peu car 2 lignes

Encadrement clinique : 9

Commentaires : Prise en charge proche des recommandations
Disponibilité des séniors pour encadrer tous les dossiers
Sauf avec certains chefs, notre autonomie sur la prise en charge des dossiers est respectée

Encadrement pédagogique : 9

Commentaires : De nombreux cours le premier mois de stages
puis 5 matinées de staff en fin de stage pour présenter des cas cliniques

Relation avec l’équipe paramédicale : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Charges de travail inégales selon l’afflux des patients
Maximum de passage : 130, mais tourne plus aux alentours de 100
mais une partie des patients est vu par le MAO

Organisation des gardes : Seulement gardes dans le service, pas de gardes d’étage
environ 7 gardes de 24 heures par mois 9h-9h + 2 gardes SMUR 9-19h par mois
2 lignes de gardes 24h 7/7j et 1 ligne de garde SMUR du lundi au vendredi

Respect du repos compensateur

Facilité pour prendre les congés : 5

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : Diversité des pathologies avec de la pédiatrie
Seniorisation de tous les dossiers
Autonomie de l’interne respectée
Prise en charge la plupart du temps dans le respect des recommandations
Gardes de 24heures donc meilleure salaires et possibilité de couper ces gardes en deux

Points faibles du stage : Gardes de 24heures donc rythme déphasant et dur si enchainement de plusieurs gardes d’affilés
Gardes SMUR parfois sans sortie donc on se retrouve à faire une demi-garde d’urgence

Note du stage : 9

Évaluation générale du stage : Excellent d’Urgence permettant de faire depuis ce semestre un peu de SMUR
Que des 24heures donc un bon salaire à la fin du mois
De nombreux trains pour aller en stage depuis Toulouse
Une place d’internat pour chaque interne, MedG ou non.
Très belle ville

[collapse]

[collapse]
Hiver 2019-2020

Evaluation 1

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : En moyenne deux gardes par semaine, on fonctionne par des gardes de 24h. Ce qui permet de donner pas mal de temps libre.

2 internes par garde, un en secteur long, l’autre en secteur court. En moyenne ça coupe la nuit avec en gros 2h de sommeil par internes.

Avantage d’être deux internes la nuit.
Pas de garde d’étage.

Encadrement clinique : 7

Commentaires : Seniors disponibles , tous les dossiers sont cadrés et séniorisés.
Quelques seniors qui sont un peu à la traîne (comme partout) mais en général ce sont de bons seniors et ça se passe bien. Équipe qui se rajeunit.
Protocoles disponibles dans des classeurs si besoin.

Très vite on se retrouve autonome, avec des responsabilités, ça peut faire peur mais toujours un senior de disponible.

Bon encadrement

Encadrement pédagogique : 6

Commentaires : Quelques cours faits de 9:30 à 11:30 en général, en moyenne 1 à 2 par mois. Avec une présentation de cas à faire.
Perso ça manque de cours je trouve, j’aurais apprécié avoir un peu plus de topos, mais pas forcément évident à organiser quand on bosse sur des créneaux de 24h.

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Gardes chargées , environ 120-130 passages jours en moyenne. Donc on voit pas mal de patients , pas de temps de repos la journée, du coup la journée passe vite quand même !

Organisation des gardes : 2 gardes par semaines en moyenne , on s’organise comme on veut au début de l’année. Donc possibilité d’enchainer les gardes pendant un certains temps et du coup d’avoir bcp de temps libre par la suite.
Respect du repos compensateur +++
Pas de gardes d’étages ce qui permet d’être bien focus sur les urgences, sans se soucier d’être appeler sur les étages.

Facilité pour prendre les congés : 9

Respect de la libération pour les cours : 8

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : Stage très formateur dans des urgences avec bcp de passages ce qui permet de voir pas mal de cas
On voit de la pédiatrie
Possibilité de faire des gestes (pose de voie, PL, sutures, plâtres…), de l’échographie
Les spé de service sont en général compréhensifs et sympas
L’équipe paramédical au top, super intégration

Respect du temps de travail et repos compensateur
Bons seniors sauf 2-3 exceptions
Fonctionne par garde de 24h, donc salaire très intéressant
Bcp de temps libre ce qui permet de voir autre chose, de découvrir la vie d’interne, de voyager, de faire son portfolio tranquillement

Points faibles du stage : Sortie smur possible mais sur nos jours de repos
2-3 seniors qui sont flemmards, non à jour des recos, qui se prennent des pauses d’une heure toute les 3-4h, qui peuvent vite gâcher la journée (mais c’est vraiment une minorité)
Difficile de trouver des points négatifs

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : Très bon stage
Formateur
Bonne équipe et bon encadrement
Jamais seul, tjrs possibilité de joindre un chef si jamais
Bonne ambiance à l’internat ou coloc
Je recommande à ceux qui veulent bosser sur du 24h, voir des cas cliniques très variés , avoir du temps libre et un bon salaire d’interne qui fait bien plaiz !

[collapse]

Evaluation 2

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : – 8 internes aux urgences, et une interne de DES d’urgences ce semestre
– Deux à trois gardes de 24h par semaine, au total 8 par mois, de 9h à 9h. Repos de garde respectés, hormis les gardes pas de journées de travail. Possibilité de couper les gardes en 9-19h et 19h-9h.
– Une filière courte et une filière longue pour les patients, 2 médecins et 1 interne sur chaque filière :
->  Concernant la filière longue: Un médecin d’accueil présent tout le temps + Un médecin SMUR 2 qui sort si 2 sorties SMUR concomittantes
->  Concernant la filière courte : Un médecin SMUR 1 qui sort si appel; et un médecin de 11h à 23h pour renforcer
->  Un chirurgien orthopédiste disponible la semaine pour renforcer l’équipe, prend en charge la traumatologie et les sutures, très très très gentil !
– Pédiatrie en filière courte en plus de la traumatologie et des petites pathologies
– Sorties SMUR sur les jours OFF; parfois, rarement si le chef est appelé pour une sortie intéressante pendant une de nos gardes, possibilité de sortir en SMUR avec lui si flux gérable aux urgences. Ne pas hésiter à demander, chef-dépendant.
– 2 salles de SAUV
– IRM et TDM disponibles, service de radiologie voisin du service d’urgence, pratique; radiologues disponibles pour aider à interpréter les radio ou répondre à nos questions. Pour certains radiologues il faut établir le contact, au début peuvent paraître froids mais pour ma part je les aime bien ! Les avis sont mitigés.
– Une salle de coronarographie, un service d’USIC, un cardiologue disponible 24h/24h
– Un service d’UNV avec une filière AVC, pas de thrombectomie
– Un gros centre hospitalier regroupant plusieurs spécialités, un pédiatre joignable 24h/24h mais peu présent aux urgences, quelques conflits entre les deux services… Les spécialistes joignables 24h/24h sur place sont: pneumologue, chirurgien orthopédiste, chirurgien viscéral, chirurgien vasculaire, néphrologue, neurologue, gastro-entérologue, oncologue, urologue, endocrinologue, gynécologue. Un médecin pour les services de rhumatologie, gériatrie et médecine polyvalente.
La journée en semaine, un ORL, dermatologue et un ophtalmologue sur place. Un gériatre, un rhumatologue et un médecin en médecine polyvalente.
– Un service de réanimation, un peu débordé mais tout le temps disponible.

Un hôpital qui date de 2014 donc des locaux récents, propres, agréables !
Une administration qui n’est vraiment pas à l’appui des soignants, ni des internes, ce qui est dommage. Ne pas compter sur les affaires médicales, conflits fréquents… Malheureusement.
Le manque de moyens de l’hôpital public se fait ressentir par moments..

Encadrement clinique : 8

Commentaires : Peu de protocoles, prises en charge variant selon les séniors.
Séniors très disponibles, quelques chefs qui se cachent (comme partout?).
Autonomisation progressive, individuelle, séniors toujours présents pour nous appuyer ou nous conseiller, ce qui est très rassurant.
Des chefs qui sont globalement tous très accueillants et sympathiques.
Une bonne ambiance avec l’équipe paramédicale ! Quelques sorties avec eux en ville, deux fêtes à thème organisées avec l’ensemble de l’équipe, très agréable de travailler avec une bonne équipe.

Encadrement pédagogique : 10

Commentaires : Environ 2 cours par mois, nous avons eu ce semestre pour l’instant (au bout de 3 mois de stage) un cours sur:
– les urgences en cardiologie
– la traumatologie, sur les sutures/plâtres/atelles,
– la conduite à tenir devant des cas de violence conjugale et comment les déceler
– la prise en charge de la douleur
– l’organisation du raisonnement clinique
– les certificats médicaux, la médecine légale

Nous n’avons pas encore reçu toutes les dates pour les prochains cours, ceux-ci étaient bien faits et à jours dans les recommandations, enrichissants.

A partir de ce semestre, mise en place de présentations de cas cliniques avec explications sur les prises en charge d’après les dernières recommandations, avec diapo, durant une dizaine de minutes par interne, une à réaliser chacun pour tout le semestre; nous n’avons à l’heure actuelle pas encore commencé mais les dates de présentation sont fixées.

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Gardes chargées, environ 100 passages par jour en période hivernale, souvent jusqu’à 120.
Possibilité de gérer autant de patients que l’on souhaite à la fois, les chefs ne nous mettent pas la pression et respectent notre rythme de travail. Possibilité si on le sent de gérer des urgences en SAUV, chefs restant toujours à l’écoute et disponibles.
Il est très rare de ne pas arriver à couper la nuit, souvent on peut dormir entre 2 et 4h selon notre chance, un interne tout le temps réveillé sauf exceptions si le service est vraiment vide (ça arrive rarement mais oui !).

Organisation des gardes : 8 gardes de 24h par mois en moyenne, avec le salaire en conséquence ! Pas de journée de travail en-dehors des gardes, le stage se résume à faire des gardes de 24h.
Pas d’appels dans les étages, ce sont les internes dans les services de médecine qui doivent gérer ça pas nous, on reste aux urgences.
Les repos sont respectés, possibilité d’enchaîner des gardes pour pouvoir avoir du temps libre, point positif même si très fatigant car pas besoin de poser de congés et organisation du planning avec nos co-internes, donc cela dépend des uns et des autres. Pour notre semestre nous n’avons pas eu de conflit, nous avons toujours réussi à nous organiser pour que chacun ait les jours de congés souhaités.

Facilité pour prendre les congés : 10

Respect de la libération pour les cours : 6

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : – La disponibilité des chefs, sauf rares exceptions
– L’ambiance à l’internat, avec l’équipe médicale et paramédicale
– L’organisation en gardes de 24h, avec un planning malléable et un bon salaire
– Un service d’urgences où l’on voit de tout: de la pédiatrie, des urgences chirurgicales, des urgences cardiaques, neuro…, et puis bon aussi de la psychiatrie mais ça on n’y échappe pas
– Beaucoup de spécialistes présents sur place pour des avis
– Des cours de qualité et pertinents
– On est à 1h de Toulouse, des trains fréquents et pas mal de blablacars.
– Une ville à taille humaine, agréable, la cité est très jolie et les alentours à visiter
– Pas mal de jeunes chefs qui sont au point sur les dernières recos, plusieurs chefs plus expérimentés qui sont très au point aussi

Points faibles du stage : – Les gardes de 24h… point positif mais aussi négatif de ce stage ! C’est fatigant, surtout d’en enchaîner plusieurs à la suite mais bon on tient le coup.
– Les relations avec l’administration, on n’est pas aidés..!
– Beaucoup de social à Carcassonne, enrichissant sur certains points mais parfois les patients viennent pour vraiment rien car n’ont pas de médecin traitant.
– Quelques chefs qui se cachent, ça peut gâcher des gardes, et quand on est 24h avec un chef peu présent, c’est long
– Quelques prises en charge douteuses, il faut savoir garder la tête sur les épaules car il n’y a pas vraiment de protocoles, rester systématique dans vos prises en charge!
– On a le droit de couper la nuit tôt en veille de cours mais nous devons rester présents à l’hôpital et assurer la garde de nuit malgré le fait qu’on soit en cours la journée entière du lendemain à Toulouse. Ca fait long et fatigant.

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : Un stage que je ne regrette absolument pas d’avoir choisi, un bon compromis pour un stage d’urgences, car n’aimant pas les urgences je redoutais un peu les 6 mois mais à Carcassonne l’ambiance est bonne et les horaires sont flexibles malgré les 24h lourdes à enchaîner, on se retrouve avec pas mal de temps libre en contrepartie.

Un internat de 20 chambres, datant de 2014 donc plutôt agréable, avec lits doubles; et des logements fournis par l’hôpital. Nous sommes dans une maison rue d’Alsace en colocation de 6 personnes, une piscine qui ne nous sert pas trop en hiver et une terrasse qui doivent être top pour organiser des soirées en été. La maison est très agréable à vivre, un propriétaire présent, et pas de loyer à payer, l’hôpital s’en charge, et dans le cas de notre colocation pas d’internet à payer.

[collapse]

Evaluation 3

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Le stage fonctionne en garde de 24h aux urgences (2 internes par garde). Environ 8 gardes par mois. Les urgences sont divisées en 2: coté court (traumato-pédia) et coté long (médecine, brancard). Grosses urgences avec en moyennes 120 passages par jour. On arrive quand même à couper la nuit et dormir environ 2-3h. Pas de garde dans les étage.

Encadrement clinique : 6

Commentaires : Séniors disponibles dans la majorité.

Encadrement pédagogique : 7

Commentaires : Quelques cours mis en place pour les internes. En fin de stage 1 topo à réaliser par chaque interne sur un cas clinique vu aux urgences + dernières recos.

Relation avec l’équipe paramédicale : 7

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Charge de travail relativement importante, même si dans la majorité des cas on arrive à couper pour dormir un minimum.

Organisation des gardes : 8 gardes par mois de 24h. Le reste du mois est libre. Pas de garde dans les étages.

Facilité pour prendre les congés : 4

Respect de la libération pour les cours : 5

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 5

Points forts du stage : -Diversités des cas rencontrés aux urgences (cardio, neuro, pédia, traumato…)
-Temps off en dehors des gardes.

Points faibles du stage : -Rythme importants, beaucoup de passage.

Note du stage : 5

[collapse]

Evaluation 4

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Nous fonctionnions uniquement en garde de 24h avec une moyenne de 8 gardes par mois. Possibilité aussi de fonctionner en gardes de 12h.
2 internes postés par garde avec 4 chefs la journée et 2 la nuit donc possibilité de couper et dormir quelques heures.

Encadrement clinique : 4

Commentaires : Tous les dossiers doivent être seniorisés mais les patients sont rarement revus avec les chefs.
Disponibilité et encadrement très chef dépendant
Pas toujours très à jour des recos

Encadrement pédagogique : 4

Commentaires : Quelques rares cours par les chefs des urgences et un topo par interne à réaliser sur le semestre

Relation avec l’équipe paramédicale : 5

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Environ 150 passages par jour.

Organisation des gardes : Environ 8 gardes par mois. Pas de garde d’étage, posté uniquement aux urgences.
Soucis en début de stage pour les garde la veille de cours mais après réclamation de notre part nous ne devrions plus être posté la nuit avant les cours

Facilité pour prendre les congés : 10

Respect de la libération pour les cours : 7

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : Beaucoup de temps libre
Internat neuf
Pas de garde d’étage
Régions sympa pour ceux qui aiment les activités de pleine air

Points faibles du stage : Rythme de 24h qui peut être fatiguant avec le temps
Encadrement très variable en fonction des chefs

Note du stage : 6

Evaluation générale du stage : Stage aux urgences qui permet d’avoir pas mal de temps libre mais rythme assez fatiguant à la longue
Manque d’encadrement par certains chefs

[collapse]

Evaluation 5

Ville : carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Le planning s’organise par garde de 24 heures, avec deux internes par garde (un qui s’occupe de la filière courte et un de la filière longue). On est 8 internes, ce qui nous fait 2 gardes par semaine.
On se partage la nuit et on arrive à dormir 3 h en général.
Il y a pas mal de flux, entre 100 et 150 passages par jour.
Il y a une coro et une réa sur place on peut être amené à gérer des patients assez grave.
Il y a des urgences gynéco, mais pas d’urgences pédiatriques du coup on voit beaucoup d’enfants (un des points positif du stage)

Encadrement clinique : 7

Commentaires : on a l’obligation de faire sénioriser tous nos dossiers, ce qui est rassurant. Globalement les chefs nous font confiance et on discute juste des cas à l’oral, mais si on leur demande ils sont toujours dispo pour évaluer les patients avec nous.
On peut prendre l’autonomie qu’on veut, on peut même gérer les SAUV si on se chauffe.
La nuit, il y a souvent moins de flux, et en général les chefs nous laissent en autonomie si ya rien de grave à gérer et on les appelle si on a un problème ou qu’on veut faire sortir un patient.

Encadrement pédagogique : 5

Commentaires : On a quelques cours intéressants, environ un par mois, et un topo à réaliser.
Globalement on peut pas trop dire que l’accent est mis sur la formation.
Par ailleurs, il n’est pas prévu qu’on fasse de sorties SMUR, c’est à dire qu’on peut venir faire du SMUR sur notre temps libre.

Relation avec l’équipe paramédicale : 8

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Très bonne relation avec l’équipe, que ce soit les infirmiers/ères, les brancardiers, la sécu.
On va souvent prendre des verres avec eux.

Organisation des gardes : 8 gardes de 24h par mois, avec toujours respect du repos compensateur.
Pas d’appels dans les étages.
Par contre on du un peu batailler pour ne pas travailler la nuit la veille des cours. On a réussi à négocier de partir à minuit.
Pas de possibilité de poser des congés mais on organise notre planning comme on veut, donc en pratique il y a moyen de se dégager une semaine par mois facilement.

Facilité pour prendre les congés : 5

Respect de la libération pour les cours : 5

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 8

Points forts du stage : Possibilité de voir des patients graves
Beaucoup de pédiatrie
Beaucoup de temps libre+++
Pas d’appels dans les étages

Points faibles du stage : Pas de sorties SMUR

Note du stage : 7

Evaluation générale du stage : Très bon stage globalement, avec un rythme assez unique qui permet de dégager beaucoup de temps libre.
Dommage qu’il n’y ait pas de sorties SMUR organisées, les chefs considèrent qu’on est quand même là pour faire tourner le service. Cependant ils sont toujours dispo si on les sollicite pour nous aider, et perso je me suis jamais senti abandonné.
L’hopital de Carcassonne s’engage à loger tous les internes. On est logés à l’internat (une trentaine de lits) ou dans des colocs en centre ville.
Moi j’étais dans une coloc de 6 internes des urgences, dans une petite maison en centre ville. C’était très sympa

[collapse]

Evaluation 6

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Planning hebdomadaire:
Nous avons gardé l’organisation des internes précédents en gardes de 24h uniquement, puisque c’était pour moi une des raisons principales pour choisir Carcassonne. En y repensant, ce n’est sans doute pas l’idéal: les gardes sont longues et fatigantes, et on apprend sans doute moins bien dans ces conditions que si les gardes étaient coupées. Mais cela libère beaucoup de temps libre. En moyenne, entre 6 et 8 gardes de 24h par mois.

Organisation du service:
– gardes de 9h à 9h
– 2 secteurs: 1 long avec 2 boxes de SAUV, 1 court (de consultation) avec 5 box.
2 médecins (dont un au poste de Smur 2) et un interne sur le secteur long, 1 médecin Smur 1, un médecin en 11-23h et un interne sur le secteur court.
– un médecin chef de service est arrivé récemment, il y aura peut être des modifications dans l’organisation du service, à suivre
– plateau technique assez riche, avec coro, UNV…
– on voit la pédiatrie sur le secteur court, normalement au delà de 3 mois

Encadrement clinique : 5

Commentaires : Comme dans tous les CH je suppose, il y a des chefs très à jour des recommandations, motivés et qui nous encadrent très bien, d’autres beaucoup moins.
Tous les dossiers sont cependant séniorisés. L’ambiance est plutôt sympa, y compris avec l’équipe para-médicale.
Pas de protocoles informatisés, seulement un classeur contenant des protocoles, qui n’est pas vraiment utilisé. Les pédiatres nous ont fourni un carnet avec les protocoles de Montpelliers qui est très bien.
Le relationnel avec les médecins dans les étages est plutôt bon, il n’y a généralement pas besoin de batailler pour hospitaliser un patient.

Encadrement pédagogique : 5

Commentaires : Pour les cours:
Environ 5-6 cours par les urgentistes nous ont été dispensés sur l’ensemble du semestre, mais moins que ce que nous espérions. Une présentation par interne sur un cas en fin de semestre.

Relation avec l’équipe paramédicale : 6

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Période hivernale oblige, beaucoup de passages. Il me semble que c’est entre 100 et 150 passages par jour si je ne dis pas de bêtise.
On arrive cependant quasiment toujours à dormir un peu: 2-3 heures en moyennes.

Organisation des gardes : Entre 6-8 gardes par mois, avec respect du repos compensateur.
Pas de gardes dans les étages, ce sont les internes en stage dans les services qui les assurent.

Facilité pour prendre les congés : 8

Respect de la libération pour les cours : 6

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : – Libère beaucoup de temps libre
– Tous les dossiers sont seniorisés
– Quelques médecins vraiment top et formateurs
– Un plateau technique intéressent
– Internat relativement neuf, avec des maisons pour des colocs
– à seulement 1h de Toulouse par l’autoroute

Points faibles du stage : – Encadrement pédagogique sur les dossiers pas toujours à la hauteur de mes attentes
– Ambiance tendue dans la situation actuelle

Note du stage : 6

[collapse]

Evaluation 7

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : On a entre 45-46 gardes de 24h à faire sur 6 mois, soit environ 2/semaines. On s’est reparti les gardes dès le début du stage sur l’application planning de garde, de manière à se libérer chacun 1 semaine par mois environ.
Le service se compose d’un secteur court de 5 box (traumato, pédiatrie, et tout ce qui normalement ne nécessitera pas de bilan bio) et un secteur long avec deux SAUV et 4 box.
Il y a un interne par secteur.
Coté court : 1 médecin en 11h-23h, un SMUR 1 pas toujours présent car souvent en
intervention.
Coté long : 1 médecin d’accueil, toujours présent, et un SMUR 2 qui sort en intervention quand le SMUR 1 est déjà dehors ce qui arrive de temps en temps mais pas super fréquent non plus

Encadrement clinique : 7

Commentaires : On a pour consigne de ne jamais laisser partir un patient sans avoir parler du dossier à un chef, ce qui est rassurant.
De manière générale, les patients ne sont pas revu par les chefs, sauf si on leur demande (au début j’étais peu à l’aise avec la pédiatrie donc je demandais souvent à ce que les nourrissons soient réexaminés par exemple)
On gagne rapidement en autonomie, mais au moindre doute il ne faut pas hésiter à faire appel au senior qui ne vous rembarrera jamais

Encadrement pédagogique : 7

Commentaires : On a quelques cours , environ 1/mois. Ne pas hésiter à leur dire si vous êtes motivés pour avoir des cours sur certains sujets spécifiques, par exemple la prise en charge de la douleur aux urgences, ils s’adaptent à notre demande. Mais il est vrai que ce n’est pas le stage avec le plus de formation théorique qui soit

On doit réaliser chacun un topo de 15 min à présenter, sur un cas clinique rencontré aux urgences avec rappel des dernières reco en rapport avec notre sujet.

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Garde de 24h , on commence à 9h.
On se relais avec les seniors pour aller manger.
Généralement on se pause pour manger vers 15h le midi, et minuit- 1h le soir. C’est variable selon le flux.
Service avec entre 100-150 entrée par jours. Les journées sont intenses mais avec souvent une accalmie vers 2-3h du matin ce qui nous permet de couper la nuit. On dort en moyenne 2h-3h

Organisation des gardes : Vous vous arrangerez comme vous voudrez pour les répartitions de gardes selon les mois, avec parfois des mois bien chargés mais pour libérer des mois plus calmes ce qui fait du bien au moral ! Possibilité de faire des gardes de 12h aussi si vous préférez
Respect du repos compensateur
Pas d’appels dans les étages

On a réussi à négocier pour être libérer à minuit les veilles de cours à Rangueil.

Facilité pour prendre les congés : 8

Respect de la libération pour les cours : 7

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : – service bien organisé avec bonne ambiance générale aussi bien avec les chefs qu’avec les paramédicaux (avec quelques exceptions comme partout)
– on gagne vite en autonomie, on progresse rapidement, en se sentant en sécurité car bien encadré
– planning qu’on organise comme on le souhaite, gardes de 24h donc avec du temps libre à côté et un salaire sympathique pour en profiter
– on voit pas mal de pédiatrie, à partir de 3 mois en journée et à tout âge la nuit ce qui est très formateur
– échographe à disposition pour s’entrainer sur les patients (et sur les co-internes quand on a le temps ^^), avec certains chefs qui font le DU d’échographie et qui vous expliquent des choses si vous êtes intéressés

Points faibles du stage : – les 24h à tenir, qui sont épuisantes. Il faut un temps d’adaptation au début
– pas de sortie SMUR ce qui est dommage
– pas de gynéco
– le manque de cours théorique, qui fait qu’on apprend que sur le tas, avec parfois des prise en charge hors recommandations selon les chefs qui nous encadrent

Note du stage : 8

Evaluation générale du stage : – Très bon stage, formateur, qui fait gagner en autonomie.
– On progresse rapidement, ce qui permet de prendre confiance en soit.

[collapse]

Evaluation 8

Ville : carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : fonctionnement uniquement en garde de 24h
en moyenne 7-8 gardes de 24h par mois

Encadrement clinique : 7

Commentaires : tous les dossiers sont séniorisés
disponibilité si besoin de revoir le patient avec le senior
responsabilité et autonomie très rapide
aucun réel protocole de service en place …

Encadrement pédagogique : 5

Commentaires : quelques cours durant le semestre plus ou moins de qualité
1 topo à réaliser durant le semestre

Relation avec l’équipe paramédicale : 8

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : flux de patient assez constant durant la journée et la nuit
pause/ repas possible dès qu’on le souhaite
possibilité de coupé la nuit donc min 2h de sommeil durant la garde !

Organisation des gardes : 7-8 gardes par mois
min 24h entre deux gardes
planning fait entre co internes via le logiciel planning de garde avant le debut du semestre
pas d’appel des étages (gérer par les autres internes du CH)

Facilité pour prendre les congés : 10

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : beaucoup de temps libre avec le fonctionnement en 24h
pas d’appel des étages
possibilité de couper la nuit donc de dormir un min

Points faibles du stage : quelques séniors qui font pas grand chose…
24h c ‘est long ..
encadrement pédagogique bof

Note du stage : 7

Evaluation générale du stage : bon stage, formateur
une organisation à notre avantage il me semble (salaire, temps libres…)
la plupart des séniors sont top mais pas tous
très bonne relation avec l’équipe médicale et paramédicale

[collapse]

Evaluation 9

Ville : Toulouse

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : – Uniquement des gardes de 24h, de 9h à 9h
– En moyenne 6-9 gardes par mois
– Planning établi par les internes, possibilités de couper les gardes de 24h
– 2 secteurs: un long, un court
=> secteur long: 4 vrais box, 2 Sauv, 16 attentes brancards entre des rideaux
1 interne, un médecin + 1 médecin en Smur 2
=> secteur court: 5 box,
1 interne, 1 médecin Smur 1 + 1 médecin en 11h-23h
– Charge relativement importante de travail, entre 90 et 150 passages par jour (estimation personnelle et grossière)

Encadrement clinique : 6

Commentaires : – Quelques protocoles, peu utilisés car sur un classeur (actualisation en cours il me semble) et non informatisés
– tous les dossiers sont supervisés, autonomie plutôt progressive
– Encadrement très variable d’un senior à l’autre: de excellente à plus que limite (mais cas très isolés, et autres chefs souvent compréhensifs et près à aider dans ce genre de situation)

Encadrement pédagogique : 7

Commentaires : – un peu moins d’une dizaine de cours sur l’ensemble du semestre: SCA, platre, douleur, troubles hydro-électrolytiques, violences conjugales, certificats…
– possibilité de cours à la demande des internes
– 1 topo par interne à présenter sur la fin du semestre

Relation avec l’équipe paramédicale : 7

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : – beaucoup de passages
– possibilité de dormir la plupart du temps, en moyenne 2-3 heures par garde
– on peut toujours prendre le temps de manger, même si c’est parfois un peu tard

Organisation des gardes : – 6-9 gardes de 24h par mois
– respect du repos compensateur
– pas d’appel dans les étages puisque ce sont les internes des services qui font les gardes des étages

Facilité pour prendre les congés : 8

Respect de la libération pour les cours : 8

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : – Plateau technique de l’hôpital (Coro, UNV, réa…)
– Quelques chefs vraiment dynamiques, moteurs, pédagogues et sympathiques
– Equipe para-médicale dans l’ensemble plutôt cool
– Possibilité de fonctionner en garde de 24h: fatiguant ++, mais libérant beaucoup de temps pour faire d’autres choses. Il est possible qu’ils modifient ça cependant
– Relativement proche de Toulouse (1h)
– Internat en bon état et dynamique, des colocations en maisons mis à disposition
– Même si on en espère toujours plus, les cours aux urgences c’est un atout

Points faibles du stage : – Quelques seniors peu encadrants, semblant parfois un peu dépassés…
– Fonctionnement à 24h, à double tranchant: certainement moins formateur du fait de la durée des gardes
– Pas de Samu (possible cependant sur le temps libre)
– Ambiance générale semblant s’altérer, avec plusieurs seniors qui décident de partir: on sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on gagne!

Note du stage : 7

[collapse]

[collapse]
Été 2019

Evaluation 1

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible :oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : On tourne à 8 internes + 1 interne de DES d’urgences (qu’on voit très peu donc cela ne change pas grand-chose à notre planning).

Stage organisé en gardes de 24h (vous pouvez choisir de le faire en 12h également). On fait en moyenne 8 gardes de 24h par mois soit 2 par semaine en général donc temps libre +++

Le service est organisé en 2 secteurs, 2 internes par jour qui se répartissent chaque secteur :
– Filière courte avec 5 box pour la petite traumato, médecine générale et pédiatrie
– Filière longue avec 2 déchoc, 4 box scopés et 12 lits d’attente

4 chefs par garde :
– 2 au secteur court : le SMUR 1 et l’accueil 2 qui est là de 11h à 23h
– 2 au secteur long : le médecin d’accueil et le SMUR 2
Quand les 4 chefs sont là, tout roule mais dès que les SMUR sortent, ça peut vite devenir compliqué s’il y a du monde…

Être à 2 internes permet de couper la nuit, c’est très rare de faire une nuit blanche. On dort entre 2h à 4h par nuit en moyenne, un peu moins l’été car l’afflux est beaucoup plus dense avec les touristes et les médecins généralistes absents.

On est logé dans des coloc en ville à 10 minutes de l’hôpital en voiture (si pas de voiture, vous serez logés à l’internat), les autres internes sont soit en coloc en ville soit à l’internat.

Encadrement clinique : 9

Commentaires: Séniorisation +++
Tous les dossiers doivent être séniorisés, on prend toujours l’avis d’un chef avant de faire sortir un patient (même la nuit). Petit à petit, on gagne en confiance en soi et on gère ses dossiers en totalité quasiment de façon autonome pour ensuite valider la sortie/hospitalisation avec le chef.
Les chefs sont toujours disponibles pour un avis donc on ne se retrouve jamais seul.
Le seul hic est pour l’interne du côté court lorsque le SMUR 1 est sorti, qui se retrouve un peu isolé et doit solliciter les chefs du côté long pour faire sénioriser ses dossiers donc parfois cela ralentit la cadence.

Il existe quelques protocoles disponibles dans des classeurs, sur l’ordinateur mais on ne les utilise jamais. C’est plutôt en fonction de tel chef ou tel spécialiste, chacun fait à sa sauce.

Très bonne équipe de médecins (hormis quelques brebis gâleuses égarées mais comme partout…) qui sont efficaces, disponibles et hyper sympas.

Encadrement pédagogique: 8

Commentaires: Nous avions des cours organisés au début du stage par les médecins du service (douleur thoracique, SCA, certificat et médecine légale, violences aux femmes…), assez instructifs et bien faits.
Le souci est qu’il fallait parfois faire l’aller-retour juste pour y assister ou rester plus longtemps après notre garde si cela tombait un lendemain de garde.

Lors des gardes, la plupart des médecins sont dispos pour répondre à nos questions et nous pousser à la réflexion lorsque l’on est en difficulté.

Pas de problème pour assister aux cours à Toulouse, mais on est obligé de faire l’aller-retour si on a un cours en même temps qu’une garde (donc 15€ de péage + essence… ça fait un peu mal).

A partir de septembre, chaque interne devra préparer un topo à présenter, sur le cas et sujet de son choix.

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Très bonne équipe paramédicale, dynamique et sympa.
Très bonne ambiance.
On est très vite intégré à l’équipe et ils nous font confiance rapidement.

Quelques éléments qui sont de moins bonne volonté parfois mais cela arrive dans chaque service.

Organisation des gardes : Comme dit plus haut : 8 gardes par mois en moyenne, donc 2 par semaine.
Nous avions fait notre planning avec planning de garde donc la répartition des V-D, week ends, nombre de gardes a été plutôt équitable.
Il y a possibilité de se dégager une ou deux semaines libres en échangeant avec les co-internes mais surtout d’enchaîner les dispos de 3-4 jours, ce qui permet de partir pas mal et de couper.

Repos de garde respecté sauf si l’on a cours à la fac le lendemain ou cours aux Urgences…

On ne gère que les urgences, les appels dans les étages sont gérés par les internes des étages qui ont leur propre répart de gardes.

Facilité pour prendre les congés: 8

Respect de la libération pour les cours: 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes: 10

Points forts du stage: – Formateur ++ avec environ 130 passages/jour (voire plus l’été) et l’on voit vraiment de tout
– Temps libre grâce au rythme 24h
– Encadrement et séniorisation ++
– Autonomie sur les dossiers
– Urgences pédiatrie et pédiatrie générale (je déteste ça mais ça me semble important d’avoir une partie pédiatrie dans notre stage Urgences)
– Bonne ambiance avec l’équipe médicale et paramédicale

Points faibles du stage: – Rythme 24h qui est assez déphasant et épuisant
– Aller retours Toulouse Carcassonne qui reviennent assez chers (15€ de péage…) donc Blablacar est votre meilleur ami 😉

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : Très bon stage d’Urgences, c’est un stage que je redoutais car je n’aime pas ça.
Rassurant car on est vraiment très bien encadré.
Plutôt formateur avec un nombre de passages par jour assez conséquent, les spécialités qui sont relativement disponibles pour donner des avis et même nous faire des petits topo au téléphone parfois, de même pour nos chefs.
On apprend également à se débrouiller en pédiatrie donc intérêt +++

Gestes possibles si votre chef se chauffe, sur ma dernière garde par exemple : KT artériel, VVC, drain thoracique, intubation dans les box de déchoc.
Sinon, ça reste classique : sutures, plâtres, pose de voies avec les infirmiers, sondages urinaires

[collapse]
Evaluation 2

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible :oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Ce semestre, nous étions 8 internes affectés aux urgences. Il y avait en plus 1 interne du DES urgences mais qui n’était pas très présent.
Nous avons fait notre planning, et avions le choix entre faire des 24h ou séparer jour et nuit. Nous avons décidé de fonctionner que par gardes de 24h.
En moyenne nous avons 8 gardes par mois il me semble (personnellement ca varie de 6 à 9). Cela permet de libérer du temps entre les gardes.
Le service est séparé en 2 secteurs :
– Secteur court : 5 box, traumatologie, plaies et motifs normalement « courts » + pédiatrie
– Secteur long : 4 box scopés, 2 SAUV, et 12 places d’attente (6 pour les patients vus et 6 pour les patients non vus)
Nous sommes 2 internes de garde par jour, un affecté à chaque secteur. La nuit, quand l’afflux se calme, nous pouvons couper (temps de sommeil variable de nuit blanche -surtout les mois de vacances- à 4h au maximum) ;

Au niveau des chefs :
Ils sont 4
Au secteur court : un chef fait 11h-23h, et un autre est en SMUR1 ; il sort dès qu’il y a une intervention . Entre 9h et 11h il se peut que l’on soit seul au court, dans ce cas les dossiers sont séniorisés par un médecin du long. (Situation rare)
Au secteur long : un médecin d’accueil qui reste souvent pour 24h, et le SMUR 2 qui sort en intervention si le SMUR 1 est déjà dehors.

Encadrement clinique : 9

Commentaires: – Autonomie progressive
– TOUS les dossiers doivent être séniorisés, cela est rassurant.
La plupart des chefs sont disponibles, nous pouvons leur parler de la prise en charge dès le début, après avoir avancé quelques examens ou à la fin.
La nuit, quand les chefs sont couchés, nous devons les appeler avant de faire sortir quelqu’un. Si l’on rencontre des difficultés ou si des patients graves arrivent nous pouvons les réveiller. Même si certains ne sont pas très contents, ils viennent nous aider quand même et se réveillent.

Encadrement pédagogique: 9

Commentaires: – Au début, quelques cours organisés par les médecins des urgences (cours sur les douleurs thoraciques, la traumato, la médecine légale,…)
– A partir de septembre, ce sera à nous de faire quelques topos.

Relation avec l’équipe paramédicale : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : – Variabilité en fonction des jours
– Afflux de patients plus important en été avec les touristes et le festival
– En moyenne 120 passages par jour

Organisation des gardes : En moyenne 8 gardes par mois
Respect du repos : oui ; mais si nous avons cours à Toulouse nous devons y aller (si c’est le matin, nous quittons la garde avant 9h pour faire le trajet) ; parfois les topos sont le matin donc nous restons un peu plus longtemps si nous étions de garde la veille.
Pas de garde d’étage, les internes T2 et spés s’en chargent.

Nous ne pouvons pas prendre de congés en plus, car nous avons déjà du temps libre entre les gardes. Nous nous arrangeons entre nous pour libérer 1 semaine de temps en temps (ce qui est largement faisable).

Facilité pour prendre les congés: 8

Respect de la libération pour les cours: 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes: 10

Points forts du stage: – Le fonctionnement par 24h permet de libérer du temps libre
– La séniorisation obligatoire des dossiers
– Respect de la libération pour les cours
– Salaire intéressant avec l’accumulation des gardes
– Stage formateur +++
– Pédiatrie +

Points faibles du stage: – Le fonctionnement par 24h qui est aussi épuisant par moment
– Comme dans toutes les urgences, problèmes de l’hôpital (manque de lit, de personnel,…)

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : Très bon stage que je recommande à 100%.
Stage formateur (application de la médecine générale ++ ; possibilité aussi de voir de la réanimation -drainage de pneumothorax, intubation , …-)
Au niveau des gestes : suture, plâtres,…
La plupart des chefs sont présents, pédagogues. A aucun moment, nous nous retrouvons seuls avec les patients.

[collapse]
Evaluation 3

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible :oui

Nombre d’internes affectés au service : 8 + 1 interne DES d’urgence non affecté au service pour le semestre mais qui peut reprendre des gardes si l’envie lui prend.

Organisation du stage : Après concertation et comme lors des semestres précédents, nous avons opté pour des gardes de 24h uniquement.

La majorité des chefs font du 24h, alors ça permet de rester une même équipe à chaque fois.

Il y a deux internes par tranche de 24h.
1 au circuit court (traumato, pédia, cs de medG car tmtc un bouton depuis 6 mois ca nécessite une consultation aux urgences à 3h du matin)
1 au circuit long

Sur les 6 mois de stage, en moyenne on a eu environ 45-47 gardes de 24h par personne.
Ce qui, après un rapide calcul, laisse beaucoup de temps libre.

Donc pour résumé : gardes de 24h = payé pour chaque déplacement car nuit = garde, = beaucoup du temps libre = best choix ever.
J’ai pu avoir 3 semaines libres en aout, 2 semaines libres en septembre, puis quelques périodes sans garde pendant 1 semaine par ci par là, en échangeant mes gardes + les indispo posées lors de la conception du planning sur planningdegarde.

Au niveau des chefs, il y en a 4 par jour avec nous.
– 2 au circuit long. Les deux font 24h. Un reste en permanence, l’autre est SMUR 2. Donc il peut être amené à sortir sur du SMUR de temps en temps.
– 2 au circuit court. 1 fait 24h et est SMUR 1, l’autre fait 11h-23h. Ça peut arriver qu’on se retrouve sans chef si le SMUR 1 est sorti et que le médecin 11/23h n’est pas encore arrivé, ou déjà parti. Mais ça reste du court, on devient très rapidement autonome et dans tous les cas il reste toujours les médecins du long dans le même bureau que nous si jamais on a besoin de conseils ou d’aide.

Encadrement clinique : 8

Commentaires: Je mets 8/10 à l’encadrement clinique.
-1 point car il y a 2-3 brebis galeuses (tu vas vite les reconnaitre) avec un poil dans la main qui en feront le moins possible. Mais heureusement l’immense majorité des autres chefs sont géniaux.
-1 point car parfois les séniors te font un peu trop confiance sur les examens et ne veulent pas venir voir le patient avec toi alors que tu aimerais avoir une validation.

Encadrement pédagogique: 8

Commentaires: Quelques cours dans le semestre (entre 5 et 8 me semble)

Un topo à faire en fin de stage pour valider.

Relation avec l’équipe paramédicale : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : C’est les urgences, donc ça dépend.
Des fois le service voit 60 patients dans la journée, 5 dans la nuit.
A d’autres moments, c’est 100 la journée et 20 la nuit.
Alors avant chaque garde t’allumes un cierge, tu touches du bois et tu cross les fingers.

Organisation des gardes : Très bonne équipe paramédicale qui t’aide +++ surtout au début quand tu ne connais pas les mécanismes du service.

Pas eu de soucis pour me libérer du temps.

Pas eu de soucis pour s’absenter de stage pendant les cours à la fac

Pas de bip des étages ou de gardes à faire dans les étages. C’est une ligne de garde différente qui est gérée par les internes des services des étages.

Les spé en général ne sont pas « relou » pour prendre les patients dans leur service sauf les pneumo et les onco.
Pour les cardiologues, un patient > 65 ans => gériatrie
Faut parfois négocier pour avoir des scan la journée sans comprendre réellement pourquoi le radio t’oblige à te prostituer, heureusement la nuit avec la téléimagerie, 1 demande = 1 scan sans avoir à négocier quoi que ce soit.

Facilité pour prendre les congés: 10

Respect de la libération pour les cours: 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes: 10

Points forts du stage: l’ambiance avec l’équipe méd et paramed

La majorité des séniors est hyper disponible et hyper compétente.

Quelques gestes à faire si t’es là au bon moment avec le bon chef (j’ai drainé un pneumothorax, fais quelques PL, 1 ponction d’ascite, quelques gazo)

Beaucoup de sutures et de plâtres

Pas d’externe mais ce sont les IDE qui font les ECG (en revanche ils/elles ne font pas les TR malheureusement)

1 chambre de garde par interne, en moyenne on doit dormir 3h par nuit par interne en coupant la nuit en deux.

La petite traumato n’aura plus aucun secret pour vous.

Points faibles du stage: 2-3 chefs qui jouent à cacheu-cacheu ou qui sélectionnent leurs patients en fonction du motif IOA.
Mais sur l’ensemble du pool de séniors disponibles ils représentent une petite majorité.

Quelques galères au niveau des prescriptions au début, car pour les chefs il n’y a rien de compliqué alors que nous, on n’a pas vraiment l’habitude de certaines molécules/prise en charge.

Le logement mis à disposition
Sale, vieux, avec la moitié de l’équipement électroménager qui ne fonctionne pas.

Note du stage : 8

Evaluation générale du stage : C’est bieng

[collapse]

[collapse]
Hiver 2018-2019

Evaluation 1

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Fonctionne en 24h si 8 internes. 2 internes et 4 chefs tous les jours, pour 24h. 45 gardes sur le semestre soit 2 par semaine, parfois plus, parfois aucune donc quelques semaines libres sans poser de congés.
130 passages quotidiens allant de la pédiatrie à la PEC de SCA car coro sur place et Réa ce qui permet de voir des cas graves. La tradition est de couper la nuit ce qui permet de dormir 2 ou 3h par garde le plus souvent dans une chambre oklm.
NB : la quantité de journées libres permet, certes sur son temps libre, d’aller au SAMU, au centre d’addicto (hors stage mais comme on a du temps), PMI.

Encadrement clinique : 7

Commentaires : 100% des patients séniorisés pour réexaminer si doute ou pour prendre une décision. Jamais abandonné devant une situation difficile. Petit à petit on les dérange de moins en moins quand même donc sensation d’autonomie en toute sécurité garantie

Encadrement pédagogique : 7

Commentaires : Accès gratuit à la FMC de l’hôpital avec des interventions par de PU de Montpellier ou Toulouse.
Cours à l’internat par les PH d’autres services (quelques uns dans le semestre)
Cours dans le service des urgences, assez pertinent SCA ST-!, Un par mois environ.

Relation avec l’équipe paramédicale : 8

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : On a le temps de manger et aller aux toilettes contrairement à la légende, mais une garde reste une garde : intense.

Organisation des gardes : Les internes des autres services gèrent les étages la nuit donc on reste sur les urgences. 8 gardes par mois, donc 20 jours de libre

Facilité pour prendre les congés : 9

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : Travailler en 24h et avoir le temps (il faut du courage mais on a aucune excuse sur le temps) de réviser dans les bouquins nos petits trous de mémoire.
Voir des enfants
Voir des cas graves
Dans l’ensemble l’équipe avec qui il est agréable de travailler.
Logement pour tous. (Internat à 300m ou appartement en coloc en ville)
La cité de Carcassonne <3 les châteaux, le vin, internat (ça fait parti intégrante des 6 mois)

Points faibles du stage : les 24h systématiques, déphasantes et épuisantes.

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : Très satisfait.

[collapse]

Evaluation 2

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : On a tous décidé de garder l’organisation des internes précédents, à savoir faire uniquement des gardes de 24h.
Il y a 2 internes par garde, un sur chaque secteur:
– le secteur court: 5 box pour la pédiatrie et les consultations (ça se rapproche de la médecine libérale)
– le secteur long: 4 box + les 10 box d’attente pour les plus grosses pathologies, ceux qui vont nécessiter des bilans et éventuellement une hospitalisation.
Concernant les chefs, il y a le SMUR 1 qui gère le secteur court, le SMUR 2 et le médecin d’accueil qui gèrent le secteur long. Il y a en plus un chef qui fait 11h-23h au court.
Les deux secteurs sont organisés de part et d’autre d’un bureau commun donc on est toujours ensemble avec l’autre équipe.

Encadrement clinique : 9

Commentaires : La grande majorité des seniors est très sympa, disponible pour répondre à nos questions et nous orienter dans notre prise en charge.
Au fur et à mesure de l’avancement du semestre, on prend plus confiance et on gagne en autonomie mais ils ne nous mettent pas en difficulté, on va à notre rythme. Je n’ai jamais été seule face à une situation que je ne savais pas gérer, j’ai toujours pu me tourner vers un senior quand c’était le cas.
Après, comme dans chaque équipe je pense, il y en a toujours quelques-uns qui sont moins impliqués, qui te laissent un peu seul la nuit, mais c’est une minorité.

Encadrement pédagogique : 8

Commentaires : Au début du semestre, on a eu des cours, environ 2h, 1 fois par semaine: cours sur les urgences cardio, urgences traumato, violences conjugales… Mais ce n’est pas régulier et depuis on n’en a pas eu d’autres.
On nous avait parlé de staff de cardio organisés pour qu’on puisse présenter des cas qu’on a eu aux urgences et débriefer mais pour le moment on n’a pas de nouvelle.

Relation avec l’équipe paramédicale : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Le rythme des 24h d’affilée est vraiment fatigant on sort épuisés, mais ça permet de libérer pas mal de jours par la suite.
Pendant la garde en général on n’arrête pas parce qu’il y a beaucoup de monde (comme partout je pense…), mais les seniors font quasiment toujours en sorte qu’on aille manger à des heures correctes, qu’on puisse se poser un peu.
Les repas ce sont des plateaux d’hôpital donc pas super bon mais ça reste correct. On cotise tous (15 euros pour le semestre par interne…) pour avoir des petits suppléments: café, thé, plats préparés, fromage, Nutella… qui font bien plaisir au milieu de la garde!
Pour la nuit, le chef SMUR 1 va dormir et le SMUR 2 et médecin d’accueil coupent la nuit en deux dès que ça se calme un peu. Du coup on fait pareil entre internes dès que c’est plus calme, ce qui permet de se reposer. En général on dort entre 2 et 4h par nuit et ça c’est top!

L’équipe paramédicale est vraiment sympa, les infirmiers sont tops. On peut leur demander de faire des gestes (pose de perfusion, sondage..), ils sont contents de nous montrer. Il y a une bonne entente entre les équipes, ça rend la garde plus sympa.

Organisation des gardes : Vu qu’on tourne à 8 sur des gardes de 24h, on arrive à avoir un planning assez cool: entre 1 et 3 gardes de 24h par semaine, et environ 1 semaine off par mois. On s’arrange entre nous, il y a même des mois où on arrive à se libérer un peu plus.
En moyenne, ça me fait 7 gardes par mois, ce qui reste plutôt light pour un planning d’urgences.
On ne s’occupe pas des étages ni d’autres établissements, il y a toujours un interne plus vieux (internes de med gé en stage de médecine adulte) qui est de garde spécialement pour ça.

Facilité pour prendre les congés : 7

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 9

Points forts du stage : – le temps libre entre les gardes,
– la majorité des chefs qui sont super sympas et disponibles,
– le logement fourni par l’hôpital: chambre à l’internat ou apparts en coloc de 2 ou maisons en coloc de 6 (gratuits),
– les équipes paramed qui sont super sympas,
– la bonne ambiance dans les équipes,
– on peut faire du SMUR si on veut (sur notre temps libre).

Points faibles du stage : – les gardes de 24h qui sont quand même bien fatigantes,
– certains chefs qui te laissent un peu seul notamment la nuit.

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : Je conseille ce stage car on apprend à être autonome aux urgences à notre rythme, on voit de tout, on peut faire des gestes, les équipes sont sympas.
Dans tous les cas le stage aux urgences est un stage difficile et éprouvant, je pense que le faire à Carcassonne est un bon compromis.

[collapse]

Evaluation 3

Ville : Carcassonne

Département :Aude

Logement disponible :oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : 8 internes pour 2 lignes de garde.
Les gardes sont de 24 heures ou 12 heures, vous avez le choix en début de stage. Si on choisit 24 heures, au cours du stage on peut s’arranger pour s’échanger des nuits/journées si on se sent pas de faire 24 heures tel ou tel jour. C’est assez cool niveau organisation à ce niveau.
On est deux par 24 heures :
– un en secteur court : on voit de la pédiatrie, des traumas, toutes les pathos +/- rapides à gérer, sans nécessairement besoin de bilan sanguin. On est avec un chef qui est le premier à sortir en S.M.U.R si besoin, revient entre chaque sortie, de 9 heures à environ 1 heure du matin, puis il va se coucher et un chef qui reste sur le court de 9 heures du matin à 23 heures, en dehors de ces horaires on se réfère aux chefs coté long pour valider nos P.E.C.
-un en secteur long: on voit les patients âgés, peu importe leurs motifs, et tout ce qui nécessite un bilan ou une prise en charge un peu longue. Avec un chef qui reste toujours sur ce secteur et un autre chef qui part en deuxième en S.M.U.R si besoin, si le premier S.M.U.R est déjà sorti.
En général on arrive à couper dans la nuit profonde pour se reposer un peu (ça varie entre impossibilité totale de couper à 4 heures de dodo par interne). Quand on coupe, on gère sa moitié de nuit avec un chef qui est soit présent soit joignable facilement.
Globalement ça se fait bien quand même, 24 heures ça passe vite quand on y est.
On s’arrange entre nous pour le planning pour se permettre une semaine OFF par mois/5 semaines en gros, quitte à faire pas mal de gardes sur une même période.

Encadrement clinique : 8

Commentaires: Globalement on est plutôt bien accompagné même si ça varie ++++ selon les seniors avec qui on est.
On en a des géniaux qui sont jeunes, hyper pédagogues, sympas qui respectent les recommandations à la lettre, d’autres moins jeunes qui aiment aussi partager, expliquer, accompagner si on a un doute. Et d’autres, comme partout, qui sont hyper lents et parfois vraiment incompétents. Dans ces cas-là il y a souvent moyen de les contourner en allant demander avis auprès d’un autre senior voir d’appeler le spécialiste d’astreinte concerné par notre problème. Globalement il y a quand même une majorité de seniors biens.
On prend de plus en plus d’autonomie au fur et à mesure du stage, en apprenant les habitudes de chacun, on peut se passer de l’avis des seniors jusqu’au moment de la sortie pour faire valider rapidement sa prise en charge. Si besoin, ils se rendent dispos pour discuter des patients qu’on a vu au fur et à mesure. C’est vraiment en fonction de notre ressenti.

Encadrement pédagogique: 7

Commentaires: On a pour le moment eu 5 ou 6 cours par l’équipe des urgences, surtout en début de stage, aucun topo à réaliser.
C’est pas mal de pas en faire beaucoup plus car c’est dur après 24 heures de garde. On a déjà les cours de la fac, et on apprend pas mal de choses en stage.
Par contre, en plus, les chefs d’autres services donnent des cours certains soirs à l’internat pour tous les internes, avec repas prévus après à l’internat, ça c’est très sympa, et on y va que si on peut.

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : ça dépend énormément des jours: des fois on comprend pas, on se fait défoncer niveau nombre de passages, y a des gens qui attendent 5-6 heures avant d’être vu et d’autre où on a largement le temps de gérer nos patients.
ça dépend aussi beaucoup des seniors avec qui on bosse, certains sont très efficaces, d’autres se reposent sur nous pour faire avancer les choses ou sont juste hyper lents et sans pression de faire poireauter les patients.

Organisation des gardes : En moyenne on fait entre 7 et 9 gardes de 24 heures par mois.
Le repos compensateur est pas forcément respecté quand ils nous mettent des cours ou si on a cours sur Toulouse un lendemain de garde (tous les internes des urgences doivent y aller même si repos de garde) .
On ne gère pas les étages la nuit, on reste uniquement dans le service des urgences.

Facilité pour prendre les congés: 5

Respect de la libération pour les cours: 8

Respect de la réforme du temps de travail des internes: 6

Points forts du stage: -gardes de 24 heures qui nous permettent d’avoir du temps libre
-possibilité sur nos repos d’accompagner en SMUR (je ne l’ai pas encore fait)
-locaux de l’internat sympa et mise à dispo d’appartement pour collocation entre internes comme il n’y a pas suffisamment de place à l’internat
-bonne ambiance avec l’équipe médicale et paramédicale globalement
-région avec pas mal de choses à visiter autour

Points faibles du stage: -certains chefs qui font pas grand chose ce qui nous met en difficulté, dans ces cas-là la garde de 24 heures est très longue.
-le repos compensateur pas toujours respecté si cours en lendemain de garde.

Note du stage : 7

Evaluation générale du stage : Je regrette pas du tout d’avoir pris Carcassonne.

[collapse]
Evaluation 4

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Nous avons décidé de fonctionner en gardes de 24h (mais ils nous laisse le choix, il est aussi possible de fonctionner en 12h). On fonctionne donc seulement en garde.
On est deux internes par garde, il y a deux secteurs :
Le secteur court : On voit de la pédia ++, la traumato ect. Avec un chef en Smur 1 et un chef qui fait 11h-23h.
Le secteur long + le dechoc avec deux chefs : un médecin d’accueil et un chef en Smur 2.
On ne voit pas de gynéco car il y a des urgences gyneco à Carca. Mais on voit des pathologies très variées.
Pas de sortie Smur pendant les gardes mais il est possible d’y aller sur ses jours off sans soucis.

Encadrement clinique : 8

Commentaires : Comme de partout j’imagine, l’encadrement est sénior dépendant mais pour la plus grande majorité on est très bien encadré, jamais laissé seul. Certains chefs respectent les recommandations, d’autres un peu moins. Il y a des protocoles dans le services. Chaque dossier doit être seniorisé. Avec le temps on prend de plus en plus d’autonomie mais on peut toujours se faire aider sans soucis.

Encadrement pédagogique : 8

Commentaires : Au début du semestre on avait environ 1 cours par semaine, parfois très bien. Mais plus trop en ce moment. Il y a aussi des cours avec tous les internes à l’internat. Pas de topos à réaliser.

Relation avec l’équipe paramédicale : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Il y a environ un peu plus d’une centaine de passages aux urgences par jour. On bosse beaucoup, mais les chefs nous laisse toujours aller manger ect.
La nuit en général on coupe la nuit en deux et on arrive à dormir 2-3h même plus parfois.
L’équipe paramédicale est top, on peut demander à apprendre et faire des gestes facilement.

Organisation des gardes : On a environ 7-8 gardes par mois, donc beaucoup de temps libre. Le repos compensateur est toujours respecté. Pas de soucis pour aller en cours à Toulouse.
En s’arrangeant bien on arrive à se dégager une semaine off par mois.
Pas de problèmes pour prendre des congés.
Les étages sont gérés par les autres internes de l’hôpital.

Facilité pour prendre les congés : 9

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : Garde de 24h donc beaucoup de temps libre.
Pathologies variées et très bon encadrement.
Carcassonne n’est qu’à une heure de Toulouse, l’internat est tout neuf et il y a aussi des collocs en villes (payées par l’hôpital). En tout on est une quarantaine d’internes.

Points faibles du stage : Ce sont quand même des grosses urgences avec beaucoup de passages, parfois on se sent un peu dépassé.
Pas d’autres points faibles pour moi.

Note du stage : 10

Evaluation générale du stage : Très bon stage pour un premier stage, l’encadrement lors des gardes est top, on apprend bcp. L’équipe vraiment sympa.
On dispose de beaucoup de temps libre pour un stage aux urgences.

[collapse]

Evaluation 5

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 8

Organisation du stage : Les gardes aux urgences de Carcassonne sont des gardes de 24h. Donc garde longues mais temps libre à coté non négligeable!

Encadrement clinique : 7

Commentaires : Hormis 1 ou 2 séniors parfois « incompétents », les seniors de Carcassonne sont tous très gentils et soucieux de transmettre leur savoir et de soutenir l’interne.
Les gardes de 24h peuvent parfois paraître longues dû à l’afflux important mais les séniors sont très compétents et finalement tout se passe bien!

Encadrement pédagogique : 7

Commentaires : Quelques cours intéressants donnés par les médecins des urgences eux-mêmes.

Relation avec l’équipe paramédicale : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : grosse charge de travail dans la journée! mais temps de repos compensateur alléchant pour les internes souhaitant rentrer dans leur contrées lointaines!

Organisation des gardes : Entre 6 et 8 gardes par mois de 24H. respect toujours du repos compensateur.
Cette gestion la permet aussi de s’entendre avec nos co-internes pour des demi-gardes de 12h. Les médecins responsables sont d’accord du moment qu’il y a toujours 2 internes dans le service.
Ce système de garde de 24h m’a permis de prendre pas mal de période de congés

Facilité pour prendre les congés : 7

Respect de la libération pour les cours : 9

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 5

Points forts du stage : Gardes de 24h toujours rémunératrices : bon salaire!
De plus, cela permet de travailler dans une ambiance agréable et d’avoir des congés réguliers.
Stage très formateur et autonomisant.

Points faibles du stage : Charge de travail lourde sur certaine période et grosse fatigue parfois…

Note du stage : 8

Evaluation générale du stage : Bon stage, formateur et autonomisant.

[collapse]

[collapse]
Été 2018

Evaluation 1

Ville : CARCASSONNE

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 4 + FFI

Organisation du stage : -circuit court avec 5 box
-circuit long avec 5 lits « en attente d’être vu », 4 box + 2 SAUV, 5 lits « patients vus »

Médecins présents :
– 2 au circuit court = le médecin d’accueil de 11h à 23h et le médecin SMUR 1 24h de 9h à 9h
-2 au circuit long = le médecin d’accueil 24H de 9h à 9h, le médecin SMUR 2 24h de 9h à 9h

Planning :
Le stage est passé de 8 internes à 4 donc planning compliqué à mettre en place. L’hôpital de Carcassonne a trouvé des FFI pour nous aider. On est donc 5 en permanence sur les 6 mois. Depuis le 6 Aout et jusqu’au 14 Octobre on est au moins 8. On a essayé de s’organiser pour qu’un interne soit de OFF chaque semaine.
1) On a commencé avec 2 internes qui faisaient 9h-19h (soit 10h) et 1 interne qui faisait 19h-9h (soit 14h). Le samedi, le dimanche, les jours fériés un interne faisait 24h pour éviter qu’on soit tous présents le week end. L’interne du dimanche faisait le VD et le deuxième interne qui faisait 9h-19h était présent tout le week end.
2) Puis on a remplacé un créneau 9h-19h par un créneau 11h-23h (soit 12h) pour se caler au flux de patients. Le créneau 11h-23h est payé demi garde.
3) Maintenant qu’on est plus de 8, on a fait un retour aux sources donc 2 internes qui font 24h. ça permet de pouvoir couper la nuit en règle générale et d’avoir beaucoup plus de temps libre avec 2 jours de travail max par semaine.

Aux urgences de Carcassonne la gynécologie est à part, le reste est vu aux urgences générales.
On fait beaucoup de pédiatrie, de l’ophtalmologie de base avec examen à la fluoréscéine, de l’ORL etc …

Hébergement soit à l’internat soit en collocs

Encadrement clinique : 8

Commentaires : Il y a des classeurs de protocoles aux urgences.

Tous les dossiers sont séniorisés.

La majorité des séniors sont disponibles si on a des questions ou des doutes mais il y a quelques brebis galeuses (comme partout surement). Dans l’ensemble on est bien encadré.

L’autonomie est adaptée en fonction de notre confiance.

Encadrement pédagogique : 8

Commentaires : En début de semestre on a eu quelques cours le matin notamment la prise en charge de l’ACR en milieu hospitalier, l’examen clinique des articulations, les attelles et les plâtres.

Possibilité de poser des VVP, aller au bloc pour intuber avec les anesthésistes sur les jours de OFF, aller en SAMU sur les jours de OFF.

Relation avec l’équipe paramédical : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Une journée classique aux urgences de Carcassonne c’est entre 110 et 120 passages par jour.
Il y a eu quelques grosses journées à 130-140 passages voir 150 pour le 14 Juillet mais ça reste exceptionnel.

Quand il y a des chefs dynamiques et que les SMUR ne sont pas tout le temps dehors, ça se fait bien.

Organisation des gardes : Respect du repos compensateur OUI
Pas de garde d’étage, ce sont les internes de spé qui les font.

En 2 fois 24h on est à 1 ou 2 gardes par semaines.
Sinon c’est plus.

Facilité pour prendre les congés : 8

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : On voit beaucoup de choses
On peut faire des gestes techniques
On est plus à l’aise avec la pédiatrie
L’équipe paramédicales est TOP
La plupart des chefs sont super sympa

Points faibles du stage : -La guerre Administration/chefs des urgences qui plombe l’ambiance
-Le départ de chefs à cause de ces problèmes, du coup il y a de plus en plus de médecins intérimaires qui ne sont pas tous super compétents mais qui sont tous sympa
-Pas assez d’internes

Note du stage : 8

Evaluation générale du stage : Personnellement j’ai beaucoup aimé ce stage, je suis plus à l’aise avec la pédiatrie, l’ophtalmo et l’urgence. Les nuits se sont bien passées. A part 2 ou 3 chefs qui t’abandonnent à ton sort et qui sont difficilement réveillable, les autres sont disponibles et sympa.

[collapse]
Evaluation 2

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 4

Organisation du stage : Notre planning était entièrement dépendant du nombre de FFI présents.. on a commencé le semestre à 6 puis 5 (a la base nous sommes 4 internes de Toulouse), avec un roulement: 2 internes la journée (1 qui fait 9-19h, 1 qui fait 11-23h), et un interne la nuit. Pas de secteur attribué, on décidait entre nous en arrivant. 1-2 gardes de nuit la semaine, et quasiment un we sur 2 de garde (le we ce sont des gardes de 24h). Une semaine off toutes les 5 semaines.
Puis on est passé à 8 internes en août jusqu’à octobre, donc on est passé en garde de 24h à 2 internes, et c’est une garde de 24h tous les 2-3 jours pendant 3 semaines, puis une semaine off.
Je ne sais pas comment sera organisé le service au prochain semestre, car c’est impossible de tourner avec uniquement 4 internes, et même à 5 le rythme est insoutenable. Il faudrait minimum 6 internes.

Encadrement clinique : 5

Commentaires : Pas d’autonomie complète : il faut toujours parler de son patient à son senior avec de le faire sortir.
Disponibilité des seniors : ça dépend clairement des seniors et de la garde, même si la majorité sont à notre écoute. En revanche, très peu viennent revoir nos patients avec nous, il faut souvent insister si on a un souci.

Encadrement pédagogique : 5

Commentaires : Quelques cours au début du semestre, rien pendant l’été…
La plupart des seniors sont disponibles pour nos questions, mais pas bcp d’entre eux expliquent spontanément tel ou tel protocole.

Relation avec l’équipe paramédical : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Équipe paramed au top +++
Beaucoup de travail pendant les gardes/journées. Les temps morts sont rares

Organisation des gardes : Repos compensateur respecté sans aucun souci, pas de problème pour aller en cours non plus.
Pas de garde d’étage
Pour le nombre de gardes, ça dépend ça complètement du nombre d’internes ! Quand on est 5-6, on tourne à 7-8 gardes/mois dont des we, quand on est 8, c’est plutôt 6 gardes.

Facilité pour prendre les congés : 7

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 8

Points forts du stage : Urgences variées, on voit bcp de choses : de la petite traumato, de la pedia, de la médecine générale, et des « vraies » urgences avec les céphalées aiguës, les douleurs abdos, les douleurs thoraciques, etc.
L’équipe paramed est vraiment super !!
La plupart des seniors sont à notre écoute si besoin.
Le salaire à la fin du mois et que tu te dis que ça valait le coup de faire toutes ces gardes 🙂

Points faibles du stage : Pas de sortie smur programmée, il faut y aller sur ton temps off
les seniors sont Aux petits soins au début du stage pendant 2 mois, ensuite ils s’attendent à ce que tu sois aussi autonome et efficace qu’un urgentiste.
Les 2-3 seniors qui vont se coucher sans scrupules en te laissant la nuit et qui sont injoignables après.
Les sautes d’humeur de certains seniors

Note du stage : 7

Evaluation générale du stage : Bon stage d’urgences générales, bonne ambiance dans la plupart des cas, bonne équipe.
Les gardes sont seniors dépendants !!

[collapse]

Evaluation 3

Ville : Carcassonne 

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 4

Organisation du stage : 1 interne fait 9-19h, 1fait 11-23h (payer en demi garde) et 1 fait 19-9h (payer en garde) . Avec 1 au circuit cours et 1 au long. Pas de garde d’étage elles sont assurées par les internes des étages.
Assez fatigant car beaucoup de passage mais on voit de tout.
Conscient que nous ne sommes pas assez pour assurer toutes les gardes, l’hôpital engage des FFI étrangers aux urgences on a été min 5 jusqu’à 10 dans le mois ce qui fait que lisser sur 6 mois le temps de travail a été respecté. 

Encadrement clinique : 7

Commentaires : Très bonne disponibilité des seniors en général, tous les patients sont seniorisé. ils sont là quand on a une question et demande des nouvelles sur les patients qu’ils seniorisent. Ainsi autonomie progressive et ils s’adaptent. 

Encadrement pédagogique : 7

Commentaires : 1 cours par semaine par les chefs
On doit parler d’1 cas à la fin du stage en binôme avec un topo à la fin (peut être tiré d’un gep ou scre ou rsca) 

Relation avec l’équipe paramédical : 9

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Assez intense notamment comme on est seul la nuit on ne dort pas beaucoup voire pas mais jamais seul à tenir les urgences. 

Organisation des gardes : Respect du repos. 6 gardes de nuit par mois en moyenne. On ne s’occupe pas des urgences d’étages ni des epadh. 

Facilité pour prendre les congés : 10

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : Super équipe. pathologies très diversifiées (centre de thrombolyse et de coro). On voit que l’équipe médicale est réduite mais on n’en paye pas le prix. Jamais on nous a poussé à voir plus de patients même en cas de gros rush. 

Points faibles du stage : Grosses journées et nuits.
15 euros le péage pour les cours sur Toulouse 

Note du stage : 7

Evaluation générale du stage : Un très bon stage pour apprendre beaucoup. 

[collapse]

Evaluation 4

Ville : Carcassonne

Département : Aude

Logement disponible : oui

Nombre d’internes affectés au service : 4 internes + FFI

Organisation du stage : 1 filière longue et 1 filière courte.
journée: 1 médecin par filière la journée et 2 médecins SMUR présents selon leurs sorties.
nuit: 1 médecin filière longue et un médecin SMUR qui se coupent la nuit.

Planning
2 premiers mois (4 internes +2 FFI):
Semaine: 1 interne 9-19h 1 interne 11-23h 1 interne 19-9h
Weekend: 1 interne 11-23h et 1 interne 9h-9h

Puis le reste du semestre 4 internes + au moins 4 FFI:
Tous les jours 2 internes 9h-9h
Donc facilité à libérer du temps pour vacances si tu fais trois gardes de 24h en une semaine par exemple.

Temps de travail à 48h et repos de garde respectés. (Lissé sur le semestre, si tu veux plus de jours off tu enchaines plus de gardes)

Encadrement clinique : 8

Commentaires : Je séniorisais tous mes dossiers au moins pour approbation. Dès que j’avais un doute sur un patient je demandais à ce qu’il soit ré examiné en ma présence.
Séniors toujours dispo le jour, quasi toujours dispo la nuit hormis certains mais rare. Je me suis retrouvé seul deux fois dans le semestre, une heure ou deux max.
Ne t’expliquent pas spontanément les choses mais dispos quand tu as des questions.

Encadrement pédagogique : 9

Commentaires : Cours parfois les mardis matin, utiles et pratiques

Relation avec l’équipe paramédical : 10

Charge de travail dans la journée et au cours des gardes : Temps de travail respecté. On te demande pas de gérer 10 patients en même temps et on te met pas la pression pour avancer. Aller à ton rythme, préférant faire les choses plus lentement mais bien plutôt que rapide en oubliant la moitié des choses. Et tu réaliseras par toi même qu’à partir de 4-5 patients en même temps tu mélanges rapidement les cas et tu tends à saturer++.

Quand l’affluence le permet tu sauves quelques heures de sommeil en nuit profonde.
Sinon nuits blanches fréquentes mais pas désagréables étant donné que t’es avec un chef et que la cafetière fonctionne bien.

Organisation des gardes : Du coup planning décousu les deux premiers mois avec des semaines allant de 2 à 5 créneaux demi-journée par semaine +/- 24h le weekend. En moyenne 3-4 plages par semaines

Puis quand on a été assez nombreux, plages de 24h +/- rapprochées selon les vacances des uns et des autres mais très malléable.

Pas de garde d’étage
Pas de DECT
Pas de soucis pour aller en cours

Facilité pour prendre les congés : 10

Respect de la libération pour les cours : 10

Respect de la réforme du temps de travail des internes : 10

Points forts du stage : Malgré les soucis d’effectifs médicaux, toujours lien agréable avec les chefs.
Toujours quelqu’un pour répondre à tes questions ou t’aider sur le patient.
Equipe paraméd au top, tu peux aisément te faire la main sur tous les gestes infirmiers d’urgences
Tu peux faire du SMUR sur tes off
Pas mal de boulot. Tu empiles les heures mais la qualité du service, l’ambiance et les relations étant bonnes, au final tu ne regardes pas la montre et les gardes passent vite.
Pas mal de temps libre, l’Aude est une belle région!
L’internat est tout neuf, à trois minutes à pied du service, bien insonorisé, bien équipé.
On a vu pire pour la cuisine.

Points faibles du stage : Logiciel URQUAL préhistorique dans lequel tu dois te relogger dès deux minutes d’inactivité.
Tu as rapidement l’impression de passer ton temps à rentrer ton mot de passe ce qui n’est pas très agréable.

Pour moi y’a que ça donc y’a pire.

Note du stage : 9

Evaluation générale du stage : En bref : Stage formateur, dans lequel tu ne t’ennuies pas. Tu progresses à ton rythme, mais quand même très rapidement en raisonnement et par conséquent en autonomie.
Je ne peux que te le conseiller

[collapse]

[collapse]